Actualités

Le Service de santé des Armées finance la formation des étudiants en santé

Mis en place en 2018, le dispositif d’Allocation Financière Spécifique de Formation (AFSF) permet de sécuriser le recrutement en finançant des formations dans les domaines critiques pour les armées. Au-delà de l’aspect financier, l’étudiant bénéficiaire a la garantie d’enrichir son expérience professionnelle et d’avoir une place réservée dans le monde du travail, à l’issue de ses études.

Au sein du Service de santé des armées, ces allocations sont attribuées aux étudiants en médecine (phase 2 du 3e cycle des études médicales), aux étudiants masseurs-kinésithérapeutes, manipulateurs en électroradiologie, infirmiers de bloc opératoire et techniciens d’installation en matériel de santé.

Le montant de l’allocation varie de 5 000 à 15 000€/an durant 1 à 4 ans d’études. Les étudiants bénéficiant de cette allocation terminent leurs études dans leurs instituts, écoles, universités et s’engagent, une fois diplômés, à servir au sein du Service de santé des armées pour une durée égale au double des années financées.

Ce dispositif est en plein essor au sein du Service de santé des armées et apporte une réponse concrète aux besoins des jeunes et au recrutement.

 

Découvrez ci-dessous le témoignage de Muriel, étudiante en 3ème année à l’Institut de formation de manipulateurs d’électroradiologie médicale à Nancy, bénéficiaire pour un an de l’allocation financière spécifique de formation (AFSF)

Muriel signe la convention AFSF en présence du coordonnateur général des soins et du Médecin chef de l’Hôpital d’instruction des armées Legouest.

 

Comment avez-vous découvert l’allocation financière spécifique de formation au sein du Service de Santé des Armées (SSA) ?

En stage durant 6 semaines à l’hôpital militaire Legouest l’été dernier, j’ai découvert les possibilités de carrière qu’offre le SSA dans ma spécialité. Par la suite, je me suis portée candidate en fournissant une lettre de motivation et un curriculum vitae à la direction de l’hôpital, et mon dossier a été retenu.

Pourquoi avoir sollicité l’octroi de cette allocation ?

Même si le marché de l’emploi est très ouvert dans ma profession à l’heure actuelle (les étudiants sont très sollicités par de potentiels employeurs pendant le cursus de formation), cette allocation est un plus, qui permet d’envisager sereinement la transition entre la vie étudiante et la vie active. Avoir l’assurance, après l’obtention de mon diplôme, de travailler à l’hôpital d’instruction des armées dans un environnement professionnel que je connais, constitue une forme de sécurité d’emploi.

Pourquoi vous orienter vers le statut de militaire ?

Mon grand-père était lui-même militaire et mon cousin est infirmier militaire. Je suis intéressée par la dimension opérationnelle du métier de militaire et tout ce qu’elle peut apporter comme enrichissement professionnel et humain. Je ne me sens par ailleurs pas « bloquée » par le lien au service quimplique le versement de lallocation : un premier contrat de 2 ans, c’est court !

Pour plus d’information :

RÉSEAU WEBSSA | MENTIONS LEGALES | SUIVEZ-NOUS