Actualités

Lutte contre le COVID-19 : la Marine nationale et le SSA en soutien

Le samedi 21 mars 2020, le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre a appareillé de Toulon en fin de journée dans le cadre de la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19. A ce titre, le PHA Tonnerre a effectué une rotation entre Ajaccio et Marseille, avec à son bord 12 patients, dont 6 sous assistance respiratoire.

Crédits : ©Thibaut C. /Marine Nationale/Armées

Pour mener à bien la mission, le PHA Tonnerre a été reconfiguré afin de répondre au besoin exprimé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’accueillir des patients, dont 6 sous assistance respiratoire. L’équipe médicale du bord a ainsi été renforcée par une équipe civilo-militaire composée de personnels du Service de Santé des Armées (SSA) et de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille. Au total, ce sont une trentaine de personnels soignants parmi lesquels se trouvent des médecins urgentistes et réanimateurs, et des infirmiers qui ont rejoint le bord. Une réflexion complexe et une logistique réactive a permis de transformer l’hôpital du PHA en véritable service de réanimation flottant.

Le PHA Tonnerre a accosté en début de matinée le dimanche 22 mars à Ajaccio. Acheminés avec le concours des ambulances régionales, les patients ont rapidement été pris en charge par l’équipe médicale.

Le travail des renforts de réanimation a alors commencé. Le balai des équipes mixtes au sein de la zone de soins s’est mis en place avec des rotations toutes les trois heures. A chaque fois il a fallu respecter le rituel de l’habillage de protection, les transmissions et les soins adaptés à l’évolution clinique de ces patients fragiles. Les corps et les nerfs ont été mis à rude épreuve pour assurer avec bienveillance et professionnalisme l’accompagnement de ces malades.

Crédits : ©Thibaut C. /Marine Nationale/Armées

4h00, le 23 mars 2020 : le Tonnerre accoste à Marseille. Le ballet des ambulances en provenance du BMPM et des SAMU 13 et 83 commence avant même le lever du jour. Les patients sont alors évacués un par un, sous l’œil attentif de l’équipe médicale embarquée qui aura veillé toute la nuit. Les patients ont ensuite été rapidement pris en charge dans plusieurs hôpitaux de l’agglomération marseillaise (Hôpital Nord, Hôpital de La Timone, Hôpital St Joseph, Hôpital Européen).

Pendant toute la durée de l’opération, la zone hospitalière où étaient situés les patients était confinée. Cela s’est traduit notamment par une adaptation du système de ventilation de l’hôpital, une mission minutieuse entreprise dès la mise en alerte du bâtiment ; des mouvements de personnels strictement contrôlés et une condamnation temporaire de certains accès à bord. Le travail de décontamination et le recomplètement en consommables et en oxygène a achevé cette mission afin de rendre disponible les capacités du PHA dans les 48h.

L’opération menée par le PHA Tonnerre s’inscrit dans le cadre d’une mission inter-ministères (ministère des Armées et ministère des Solidarités et de la Santé), dans le but de soutenir les capacités hospitalières insulaires de la Corse. Les capacités d’hôpital moderne du bâtiment et la division en deux zones du PHA (une zone hôpital et une zone équipage) ont permis de conduire la manœuvre en toute sécurité, pour les patients comme pour les soignants et le reste de l’équipage mais également d’assurer la continuité opérationnelle.

Crédits : ©Thibaut C. /Marine Nationale/Armées

Sources : Service de Santé des Armées – Ministère des Armées

Droits : © Ministère des armées

RÉSEAU WEBSSA | MENTIONS LEGALES | SUIVEZ-NOUS