Actualités

Première opération pour les élèves

279 élèves des Écoles militaires de santé de Lyon-Bron (EMSLB) sont déployés en renfort dans les 8 hôpitaux militaires ainsi qu’à l’EMR de Mulhouse, à la Direction approvisionnements produits de santé (DAPSA) et à la cellule de crise COVID-19 de la DCSSA, dans le cadre de l’opération Résilience. Pour ceux œuvrant en Hôpital d’instruction des armées (HIA) ou à l’Elément militaire de réanimation (EMR), ils sont directement intégrés aux équipes soignantes qui font preuve de bienveillance à leur égard, en services de réanimation ou d’accueil des urgences (SAU). Ils témoignent de leur première opération sur le territoire national.

 

Crédits : © SSA

« Nous restons utiles et appréciés des équipes soignantes sur place » explique l’élève infirmière (EI) Océane en renfort à l’HIA Sainte-Anne. « Étudiants en dernière année, nous avons pratiquement déjà tous réalisé notre stage de réanimation hors crise sanitaire ainsi, nous pouvons réaliser des soins infirmiers en autonomie, rapidement, après leur validation. » Les élèves sont très investis dans leur mission et donnent le meilleur d’eux-mêmes. « Nous apprenons les gestes infirmiers liés à la réanimation afin d’être plus autonomes dans la prise en charge des patients dans le respect de notre champ de compétences », complète l’EI Manon actuellement à l’HIA Percy.

A l’EMR, le rythme est soutenu mais la motivation intacte. « Nous nous adaptons au mieux pour assurer une prise en charge optimale pour les patients. Nous sommes toujours autant motivés d’accomplir cette mission » confie l’EI Sandy en 3e année.

Crédits : © SSA

A Bégin, hôpital de première ligne, 18 élèves médecins de 6e année sont déployés en réanimation et en SAU. « Nous effectuons des missions de retournement des patients en décubitus ventral et le suivi des patients » explique l’aspirant médecin (AM) Baptiste. « En filière COVID ambulatoire, nous assurons la prise en charge initiale des patients symptomatiques sans critères de gravité pour dépistage (prélèvements PCR) et l’informations aux patients. »

Quatre d’entre eux ont aussi participé à l’évacuation de patients par train vers Brest. « L’adaptation est le maitre mot quand il s’agit de transporter des patients en réanimation dans un TGV. L’implication dans une telle opération représente une plus-value considérable dans notre formation de futurs médecins des forces » témoigne l’AM Baptiste.

Les relèves sont prévues le 10 avril pour un tiers des élèves de l’école du personnel paramédical des armées (EPPA) à l’EMR, le 15 avril pour l’HIA Bégin, le 30 avril pour les autres établissements.

EMR

Crédits : © SSA

Aspirant pharmacien à la PCA

Crédits : © SSA

Sources : Service de Santé des Armées – EMSLB
Droits : © Ministère des armées

RÉSEAU WEBSSA | MENTIONS LEGALES | SUIVEZ-NOUS