Actualités

Vaccination Covid-19 : plus de 700 réservistes du SSA en renfort !

 

Appelés à se mobiliser, plus de 700 réservistes et 25 anciens militaires d’active du Service de santé des armées (SSA) se sont portés volontaires pour renforcer les hôpitaux d’instruction des armées et les antennes médicales engagés sur le front de la vaccination contre la Covid-19.

Dans un courrier adressé début avril 2021 aux réservistes et officiers généraux en 2e section du SSA, le Directeur central appelle chacun à participer à la vaccination des Français. L’objectif : contenir la diffusion de l’épidémie et limiter ses conséquences sanitaires, sociales et économiques pour chacun de nos concitoyens.

Une forte mobilisation de la réserve opérationnelle du SSA

A l’heure où le ministère des Armées est engagé pour contribuer à cette campagne de vaccination dans le cadre de l’opération Résilience, le SSA joue un rôle majeur grâce à ses forces vives mobilisables à tout moment. Les hôpitaux militaires et l’Ecole de santé des armées ont atteint leur objectif de 1000 doses injectées par jour. Cette forte mobilisation de la réserve opérationnelle permet au SSA de faire face à un large spectre d’activités et de maintenir à un haut niveau, le soutien médical aux forces. Tous les professionnels du secteur de la santé disposant d’un contrat à servir dans la réserve et l’ensemble du personnel du SSA ayant quitté l’institution depuis moins de deux ans peuvent contribuer à tenir le rythme jusqu’en septembre inclus.

Leurs actions permettront également de vacciner les ressortissants du ministère des Armées et de la Gendarmerie nationale dans les sites de vaccination activés par la médecine des forces et la population civile dans certains centres urbains.

Une poursuite de l’effort est nécessaire

Les volontaires, qu’ils soient professionnels de santé ou pouvant apporter un appui sur d’autres fonctions sont encouragés à indiquer leurs disponibilités pour participer à cet engagement collectif. Parmi eux, le SSA cherche notamment des médecins, préparateurs de doses, infirmiers diplômés d’état et piqueurs pour poursuivre la vaccination. Afin d’anticiper au mieux l’été, les renforts sont demandés jusqu’en septembre 2021 inclus.

Dans sa lettre envoyée au personnel, le Directeur central a tenu à souligner l’implication de chaque femme et homme dans leur mission au sein du service : « je sais pouvoir compter sur votre mobilisation à un moment où la valeur de notre engagement au service de la nation prend tout son sens ». En effet, l’engagement des plus de 700 volontaires honore le service et invite plus que jamais de nouveaux participants à poursuivre l’effort.

RÉSEAU WEBSSA | MENTIONS LEGALES | SUIVEZ-NOUS