Actualités

Les écoles militaires de santé de Lyon-Bron innovent avec un mannequin simulateur de plaie soufflante

Deux élèves de 6e année de l’école de santé des armées ont créé un mannequin simulateur de plaie soufflante(*), une blessure spécifique et fréquente sur les théâtres d’opérations. 

Dans le cadre d’une unité d’enseignement (grade master) à l’université Lyon 1, les aspirants-médecins Etienne et Victorine ont constaté qu’aucun mannequin commercialisé à l’heure actuelle ne permettait de s’entraîner à la reconnaissance et à la prise en charge de ce type de blessure.

Crédits : © ESA

Le projet « Bob » est né : un prototype de mannequin permettant d’identifier une plaie soufflante parmi trois plaies thoraciques, de s’entraîner à la pose du pansement trois côtés (PST) et d’en évaluer l’efficacité. Bien qu’il ne remplace pas la pratique du terrain et l’expérience, l’enseignement par simulation permet de mettre en application et de répéter des gestes, notamment dans le cadre du sauvetage au combat.

La réalisation technique est complexe : « Nous avons fait appel à une entreprise d’ingénieurs à taille humaine, permettant d’accompagner notre projet. C’est Imaplan, à Givors, qui a développé des solutions basées sur l’impression en trois dimensions pour faire des pièces sur mesure », explique l’aspirant-médecin Etienne. Deux grandes parties composent la valise technique du mannequin : la pompe manuelle, simulant la respiration, et deux témoins d’efficacité du pansement trois cotés. Si le pansement permet de remplir sa fonction de valve unidirectionnelle, des témoins auditif (sifflet) et visuel (bille qui s’élève) s’actionnent. « L’avantage de Bob est d’apporter une solution d’apprentissage à la reconnaissance de la plaie soufflante thoracique et à sa prise en charge. L’efficacité est évaluée immédiatement et simplement », complète l‘aspirant-médecin Victorine.

Le coût de fabrication et la simplicité de mise en oeuvre pourraient permettre d’équiper les CESimMO (centre d’enseignement et de simulation à la médecine opérationnelle) et le CeFOS (centre de formation opérationnelle santé), voire d’intégrer ce concept à un mannequin existant.

Crédits : © ESA

Crédits : © ESA

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

*Plaie soufflante : plaie béante qui s’accompagne rapidement d’une détresse respiratoire

Sources : ESA
Droits : © Ministère des armées

RÉSEAU WEBSSA | MENTIONS LEGALES | SUIVEZ-NOUS